Les huiles essentielles : d'excellentes combattantes des virus !

Dernière mise à jour : 22 oct. 2021


Automne rythme trop souvent avec rhumes et grippes. En cette période de changement de saison, je me souviens que la pédagogue qui m'a formée en aromathérapie scientifique a souligné que s'il y avait un domaine où les huiles essentielles avaient démontré leur efficacité, c'était bien dans le cas de maladies virales, études scientifiques à l'appui. Depuis, plusieurs de mes clients ont été étonnés à quel point on arrivait à vaincre certains virus en l'espace de quelques jours. C'est d'autant plus intéressant que les antibiotiques ne sont pas efficaces dans le cadre de maladies virales comme certains rhumes et grippes.

 

Le secret de l'efficacité est dans les molécules aromatiques


Au fil des siècles, les plantes, dont sont issues les huiles essentielles, ont tout fait pour rester en vie. Elles ont accordé une importance vitale à la capacité à se défendre avec des armes de guerre de plus en plus efficaces, soient les molécules aromatiques. Leur solution à très large spectre leur a permis, le cas échéant, d'attaquer sans merci les pathogènes comme les virus. Ainsi, les complexes aromatiques des huiles essentielles agissent de manière intelligente. Les médicaments chimiques tentent souvent de les imiter, en isolant une ou quelques molécules spécifiques, leur empruntant ainsi une fraction de leur message.


"La solution à très large spectre des huiles essentielles leur permet d'attaquer sans merci les pathogènes comme les virus".

Efficacité des huiles essentielles contre les virus enveloppés

Il existe deux types de virus, les virus nus (ex. : gastro-entérite) et les virus enveloppés (ex. : grippe). Les virus enveloppés sont protégés par une membrane lipidique leur permettant de passer inaperçu aux yeux des défenses immunitaires et de mieux s'adapter. Pour combattre un virus enveloppé, il faut ainsi un actif liposoluble. Or, les huiles essentielles sont liposolubles, contrairement à certains médicaments à base d'eau.


Les huiles essentielles attaquent les virus


Alors, plus spécifiquement, de quelle manière les huiles essentielles peuvent-elles être efficaces pour lutter contre les virus ? Avant toute chose, il faut savoir qu'en général, le virus comme celui du rhume ou de la grippe pénètre dans l’organisme ; il s’introduit dans une cellule. Il libère ensuite son matériel génétique à l’intérieur de celle-ci. Ce matériel force la cellule parasitée à fabriquer des centaines de copies du virus. Pour stopper ce processus de photocopies, les huiles essentielles agiraient selon ces principes:

  • en neutralisant le virus avant sa pénétration dans la cellule ;

  • en modifiant ou en détruisant l'enveloppe protectrice du virus ;

  • en pénétrant à l'intérieur de la cellule et en empêchant ainsi la réplication du virus.

Cinq huiles essentielles antivirales pour la famille

- Le cinnamomum camphora (ravintsara) et l'eucalyptus radiata de la famille des oxydes

- Le melaleuca alternifolia (tea tree) de la famille des monoterpénols

- Le thymus vulgaris linaloliferum (thym à linalol) de la famille des monoterpénols

- L' abies balsamea (sapin baumier) de la famille des monoterpènes

L'utilisation des huiles essentielles antivirales


Les huiles essentielles citées dans ce billet sont indiquées pour aseptiser l'air de vos maisons en toute sécurité, par l'entremise d'un nébuliseur, cela même si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie. D'autres comme la cinnamomum verum (cannelle vraie), si elles sont antivirales, ne sont pas recommandées en ce sens.


Une consultation express en naturopathie en aromathérapie ?


Il est donc important de me consulter pour en savoir plus sur les modes d'utilisation des huiles essentielles antivirales (ex. : voie cutanée et orale). Votre démarche sera d'autant plus pertinente que nous prendrons en compte l'ensemble de vos symptômes, qui seront différents de votre voisin, par exemple. Mes conseils se baseront sur les huiles essentielles, mais aussi sur des compléments alimentaires comme la vitamine D ainsi que sur des plantes comme l'échinacée, ce qui doublera, voire triplera l'efficacité de votre cure en naturopathie, en complément d'un suivi médical. Alors, qu'entendez-vous pour éviter que votre virus soit transmis aux membres de votre famille ou que votre mal se transforme en "ite" comme une bronchite ? Comme le dit si bien le dicton "Mieux vaut prévenir que guérir".

Source : Passeport Santé

51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout